G dur ou G doux ?

La consonne « G » se prononce de deux façons différentes en français.

 

Le G est « doux » lorsqu’il est suivi d’un « i », d’un « y » ou d’un « e » (ou é, è, ê).
Exemples :

Le G est « dur » lorsqu’il est suivi d’un « a », d’un « o » ou d’un « u ».
Exemples:

Le G est également dur lorsqu’il est suivi des consonnes « l » ou « r ».
Exemples:

Pour avoir un G dur avec un « i » ou un « e », on ajoute un « u » après le G.
Exemple:

Pour avoir un G doux avec un « a », un « o » ou un « u », on ajoute un « e » après le G.
Exemples:

Vous pouvez maintenant réaliser l’exercice interactif ! (Cliquez sur le lien à droite.)

 


Retour à la liste des exercices